Guide SAS : la structure de SAS, pour quelle raison ?

La société par actions simplifiée présente une matrice juridique intermédiaire d’établissement situé entre établissement de particuliers et l’établissement de budgets

Formée en 1999, cette mode juridique est tout d'abord concentré sur les charges commerciales.

Exclusivement, suivant la législation, certaines activités imposent un accord. L’objet social doit être raisonnable. Il est également aménageable en cours de vie de l’établissement.

Les actionnaires de la SAS sont autorisés à définir l’objet social de leur compagnie, à supposer que cette dernière pratique véritablement la discipline sélectionnée

En savoir plus sur : guide-sas.com

Guide SAS : vous voulez des privilèges ?

Comparée à d'autres matrice juridique, la SAS fournit plusieurs privilèges :

  • La responsabilité limitée : dans une SAS, les directeurs de l’établissement se trouvent exclusivement occupés de leurs appoints au budget social.

    Ainsi, ils sont peuvent définir tous seuls le somme des quotités dont ils convoitent établir,

  • le régime fiscal : la SAS tire avantage d’un style fiscal assimilable à une SARL. Ainsi, les gains réalisés moyennant ses missions sont automatiquement assujettis à l’impôt sur les sociétés ou IS. Néanmoins, l’écart dans une SAS est dans la taxe des bonis, non asservis aux écots sociaux.